Festival Cinélatino – 28, 29 et 31 mars – Toulouse

Au fil du temps, Cinélatino, avec son cœur tourné vers le sud, a su apprécier et valoriser la culture tanguera dans notre ville rose, berceau de naissance du mythique chanteur Carlos Gardel.
Documentaire ou fiction, cette section permet aux nombreux passionnés de s’ouvrir à la variété des regards des cinéastes – rioplatenses ou pas – portés sur les états d’âme des chanteurs, danseurs ou poètes d’hier et d’aujourd’hui.

Séance spéciale  » Sur un air Tango « 


Dimanche 31 mars I Cour de la Cinémathèque

PROJECTION – MILONGA – CONCERT :

14h15 – Projection du film Fermín glorias del tango
17h-20h – Démonstration tango par Tangueando, suivie d’une milonga
18h30-19h30 – Concert avec TRIO LINDO


Fermín glorias del tango
de Hernán Findling, Oliver Kolker
(Argentine / 2014 / 1h57)
Parmi les patients du nouveau neuropsychiatre Ezequiel Kaufman, Fermin, 85 ans, ne communique qu’en utilisant des titres et paroles de tangos.
Les échanges entre eux permettront à Fermín de se replonger dans l’Argentine des années 40, époque des amis mais aussi de la jalousie et de la trahison. Le docteur découvre ainsi que le tango est beaucoup plus qu’une musique et une danse…

Avec Héctor Alterio, Gaston Pauls, Antonella Costa et les danseurs Carlos Copello, Anabela Brogioli, Chicho & Juana et Silvina Valz et Oliver Kolker, le scénariste du film et la musique de Lisandro Adrover.


 

Événement tango


Vendredi 29 mars à 18h30 I Instituto Cervantes
En partenariat avec Tangueando

Un disparo en la noche 1 de Alejandro Diez
(Argentine / 2013 / 1h12)

Un orchestre, 12 chanteurs et 12 nouveaux tangos
Le pianiste, compositeur et arrangeur boulimique Julián Peralta est à l’origine de l’album qui donna naissance à ce documentaire réjouissant ! C’est lui qui a fondé la Fernández Fierro, Cerda Negra, Astillero et l’Orchestre Typique qui porte son nom et est présent dans ce film.
Un disque enregistré en moins de six heures dans les mythiques studios ION (où ont enregistré les plus grands tangueros), en musique, en images, en entretiens ainsi que dans les coulisses pour comprendre la philosophie qui précède le travail en studio, avec les principaux protagonistes de la musique tanguera actuelle. Entièrement filmé à Buenos Aires, le nouvel âge d’or du tango est bien là avec toute la poésie d’aujourd’hui.

 

CINÉ-MILONGA


Jeudi 28 mars à 19h30 I Tangueando
Projection du documentaire Un disparo en la noche 1 suivie d’une discussion et d’un bal tango.

https://www.cinelatino.fr/en/node/8762

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.