129 ans de Carlos Gardel – Mercredi 11 décembre – Toulouse

Il y a 129 ans, le 11 décembre 1890, naissait à Toulouse, Charles Gardes, mondialement connu sous le nom de Carlos Gardel…

Tangopostale vous invite l’après-midi du 11 décembre pour célébrer cet anniversaire, avec au programme :

À 15h30, une balade sur les pas de Carlos Gardel guidée par Solange Bazely.
Rendez-vous devant la statue de Gardel à la station de métro Compans-Caffarelli, à l’entrée du jardin.
Participation libre.
Nombre d’inscriptions limité à 20 personnes : inscription obligatoire au 06 24 88 60 91.

À 18h, au Café du Midi, 27 Bd Lascrosses, une boisson chaude et des douceurs vous seront offertes en écoutant les admirateurs de Gardel et les amoureux du tango qui pourront donner de la voix.
Venez nombreux, avec vos instruments de musique, votre voix ou votre amour du tango, et invitez vos amis !

Conférence Si le tango m’était conté – Lundi 9 décembre – Toulouse

Dans le cadre de l’Université Populaire du Grand Toulouse

Conférence Si le tango m’était conté

Née il y a plus d’un siècle sur les deux rives du Rio de la Plata, la culture du tango se décline autour de la musique, de la poésie, du chant et de la danse, issu du syncrétisme culturel lié aux vagues d’immigration européenne. Vecteur d’identité, il est aujourd’hui quasi universel.
Sur un ton vivant, Solange Bazely vous fait découvrir cette culture de sa genèse à son actualité, entre histoires, anecdotes, écoute musicale et projection d’images d’archives des orchestres historiques en Argentine.

Plan de la conférence : Contexte historique. Les racines du tango. La vieille garde. Carlos Gardel. Le Tango à Paris. La nouvelle garde. L’âge d’or des orchestres (1935-1955). Les années 60. Astor Piazzolla. Après le retour de la démocratie. L’actualité du tango dans le monde.

Lundi 9 décembre à 18h à la maison de la citoyenneté du centre 5 rue Mériel.

Initialement programmé le jeudi 5 décembre, elle a été reportée au lundi 9 décembre

Lecture Immersion dans le monde d’une tanguera – Dimanche 1er décembre – Manding’art – Toulouse

2ème RDV de notre 2ème saison, dimanche 1er décembre  : Immersion dans le monde d’une tanguera

A travers ce fantasme du couple de danseurs de tango, voyons comment trois auteures ont abordé cette “figure à deux“ dont les réalités se déclinent à l’infini, de la fusion idéale au déchirement sourd en passant par l’humour ou l’autodérision.

Solange Bazely a pioché plusieurs extraits de nouvelles et de romans, piochés dans la littérature, autour des danseurs de tango dans la fiction.

18h : Accueil du Public

18h30 Début de la lecture

19h30 : Echange avec le public et dîner possible uniquement sur réservation au 06 85 53 51 33

Manding’art – 1 bis rue du Docteur Paul Pujos – Toulouse (Bonnefoy) – Bus L9, arrêt Arago

Entrée : 5 € minimum, voire plus si affinités.

 

Lecture – textes Atelier d’écriture Equipages – Jeudi 28 novembre à 19h – Toulouse

L’atelier d’écriture Équipages présente le Jeudi 28 novembre à 19h

Une lecture des textes d’atelier avec accompagnement musical

Participation libre

Salle de spectacle de la Maison des Jeunes et de la Culture du Pont des demoiselles,

63 B, avenue Saint-Exupéry 31400 Toulouse

Renseignements, atelier d’écriture Equipages 06 09 47 95 35

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Argentina de Marc Bélit – Lundi 25 novembre à 19h – Maison de l’Amérique Latine – Paris

Rencontre-lecture de « L’Argentina », le dernier roman de Marc Bélit (Editions Atlantica).
Avec la participation de Solange Bazely (lecture) et Louise Jallu (bandonéon).
Philosophe, Marc Bélit fait du théâtre et de l’action culturelle ses priorités. Il crée Le Parvis (scène nationale) à Tarbes. Il est le fondateur et l’animateur du Parvis espace culturel de Pau, et l’actuel président de l’Académie du Béarn.
Il est l’auteur de nombreux livres dont Le malaise de la culture (Prix de l’Académie des sciences morales et Politiques, Séguier), Le philosophe amoureux (Odile Jacob) et Le spectacle au cœur (Séguier).
Solange Bazely met le pied dans l’univers du tango argentin dès 1992, avec une curiosité tous azimuts : elle danse, écrit, rencontre, écoute, voyage, lit, chante, raconte… Passionnée de poésie et de littérature argentine, elle se lance dans la lecture à voix haute de ses auteurs préférés. Depuis 2015, elle se produit à l’Institut Cervantès, en librairie, mais aussi à la Maison de l’Amérique latine, dans des festivals, etc.
On l’appelait « Alicia l’Argentina » lorsqu’elle est réapparue au grand hôtel du Palais à Biarritz à la fin du siècle dernier, tentant de mettre fin à ses jours. On disait qu’elle avait été une grande actrice dans son pays, révélée toute jeune par Louis Jouvet lors de sa légendaire tournée en Amérique latine, mais aussi chanteuse de tangos.
Mais pourquoi a-t-elle quitté Buenos Aires alors qu’elle y menait grand train et avait épousé un célèbre joueur de polo ? Pourquoi Paris dans le milieu théâtral Argentin des années soixante-dix puis Biarritz ? Quel est le mystère de cette femme qui a choisi le théâtre pour rester en vie alors même que la dictature de la junte militaire fait basculer son destin ? Marc Bélit nous entraîne dans une quête et un double voyage, à la fois biographie inventée d’une artiste imaginaire et plongée dans l’atmosphère des romans de Sábato ou de Borgès où le réel vacille et l’imaginaire se superpose, faisant de la vie rêvée, une vie plus vivante encore que la vie réelle.

Dédicace prévue avec Marc Bélit, après la présentation par l’auteur et la lecture par Solange Bazely.

Participation de la bandonéoniste Louise Jallu qui dédicacera son dernier album : La Francesita.

Conférence sur Carlos Gardel – Mardi 19 novembre 2019 – Maison de l’Argentine – Paris

Solange Bazely revient pour la 4ème fois à la Maison de l’Argentine à Paris le Mardi 19 novembre de 19h à 20h30
Carlos Gardel (1890-1935) est une des figures mythiques de l’Argentine, toujours présent par son portrait dans les cafés de Buenos Aires et dans les expressions quotidiennes.
Français d’origine, il a donné ses lettres de noblesse au tango chanté, et en restera toujours la référence maximale.
Solange Bazely se fera un plaisir de vous raconter – comme si vous y étiez – le contexte de sa naissance à Toulouse, son arrivée à Buenos Aires, ses influences (opéra, payador, canción criolla), son début de carrière, la naissance du tango-chanson avec Mi noche triste en 1917, son succès international, sa passion pour les nouvelles technologies, comme la radio et le cinéma, Gardel, compositeur et avec ses paroliers, sa mort prématurée et l’héritage qu’il laisse. Extraits audio, visuels et vidéos à l’appui.
Maison de l’Argentine – 27A, Bd Jourdan – 75014 Paris – RER Cité Internationale

Lecture Polars du cône Sud – Dimanche 6 Octobre – Manding’art – Toulouse

 Dans le cadre du Festival Polars du Sud, dimanche 6 octobre à 18h30 : Polars du Cône Sud

Lecture d’extraits des romans de Boris Quercia (Chili), Ernesto Mallo (Argentine) et Pablo Casacuberta (Uruguay) par Solange Bazely dont deux des romans qui participent au Prix Violeta Negra : Ernesto Mallo : La conspiration des médiocres (Rivages) traduit de l’espagnol (Argentine) par Olivier Hamilton et Boris Quercia : La légende de Santiago (Asphalte) – traduit de l’espagnol (Chili) par Isabel Siklodi et  invités de cette édition de Polars du Sud.

au Manding’art – 1 bis rue du Docteur Paul Pujos – Toulouse (Bonnefoy) – Bus L9, arrêt Arago – Entrée min : 5 €.

Accueil dès 18h pour boire un verre – 18h30 début de la lecture

Dîner possible après la lecture uniquement sur réservation au 06 85 53 51 33

 

Rencontre et Lecture L’Argentina de Marc Bélit – 21 septembre à 11h – Vic en Bigorre

Rencontre-lecture de « L’Argentina », le dernier roman de Marc Bélit (Editions Atlantica).
Avec la participation de Solange Bazely, lectrice à voix haute et passionnée de tango.
Marc Bélit a créé Le Parvis, à Tarbes, Scène nationale qu’il dirige depuis plus de trente ans. Également fondateur et animateur du Parvis espace culturel de Pau, actuel président de l’Académie du Béarn, il a fait du théâtre et de l’action culturelle ses priorités.
Il est l’auteur de nombreux livres dont, aux éditions Séguier, « Le malaise de la culture » (Prix de l’Académie des sciences morales et Politiques, 2006) et « Le spectacle au cœur. Mémoires d’un directeur de théâtre » (2015).
Après la publication de ses chroniques sur la vie culturelle en France (« Sur le moment », Cairn, 2018), Marc Bélit revient au genre du roman qu’il avait abordé avec « Le philosophe amoureux » (Odile Jacob, 2013).
Solange Bazely met le pied dans l’univers du tango argentin dès 1992, avec une curiosité tous azimuts : elle danse, écrit, rencontre, écoute, voyage, lit, chante, raconte… Passionnée de poésie et de littérature argentine, elle se lance dans la lecture à voix haute de ses auteurs préférés. Depuis 2015, elle se produit à l’Institut Cervantès, en librairie, mais aussi à la Maison de l’Amérique latine, dans des festivals, etc.
On l’appelait « Alicia l’Argentina » lorsqu’elle est réapparue au grand hôtel du Palais à Biarritz à la fin du siècle dernier, tentant de mettre fin à ses jours. On disait qu’elle avait été une grande actrice dans son pays, révélée toute jeune par Louis Jouvet lors de sa légendaire tournée en Amérique latine, mais aussi chanteuse de tangos.
Mais pourquoi a-t-elle quitté Buenos Aires alors qu’elle y menait grand train et avait épousé un célèbre joueur de polo ? Pourquoi Paris dans le milieu théâtral Argentin des années soixante-dix puis Biarritz ? Quel est le mystère de cette femme qui a choisi le théâtre pour rester en vie alors même que la dictature de la junte militaire fait basculer son destin ?Marc Bélit nous entraîne dans une quête et un double voyage, à la fois biographie inventée d’une artiste imaginaire et plongée dans l’atmosphère des romans de Sábato ou de Borgès où le réel vacille et l’imaginaire se superpose, faisant de la vie rêvée, une vie plus vivante encore que la vie réelle.

Lecture L’Argentina de Marc Belit – Mercredi 21 août – Festival Tarbes en Tango

Rencontre-lecture de « L’Argentina », le dernier roman de Marc Bélit (Editions Atlantica).
Avec la participation de Solange Bazely, lectrice à voix haute et passionnée de tango.
Marc Bélit a créé Le Parvis, à Tarbes, Scène nationale qu’il dirige depuis plus de trente ans. Également fondateur et animateur du Parvis espace culturel de Pau, actuel président de l’Académie du Béarn, il a fait du théâtre et de l’action culturelle ses priorités.
Il est l’auteur de nombreux livres dont, aux éditions Séguier, « Le malaise de la culture » (Prix de l’Académie des sciences morales et Politiques, 2006) et « Le spectacle au cœur. Mémoires d’un directeur de théâtre » (2015).
Après la publication de ses chroniques sur la vie culturelle en France (« Sur le moment », Cairn, 2018), Marc Bélit revient au genre du roman qu’il avait abordé avec « Le philosophe amoureux » (Odile Jacob, 2013).Solange Bazely met le pied dans l’univers du tango argentin dès 1992, avec une curiosité tous azimuts : elle danse, écrit, rencontre, écoute, voyage, lit, chante, raconte… Passionnée de poésie et de littérature argentine, elle se lance dans la lecture à voix haute de ses auteurs préférés. Depuis 2015, elle se produit à l’Institut Cervantès, en librairie, mais aussi à la Maison de l’Amérique latine, dans des festivals, etc.On l’appelait « Alicia l’Argentina » lorsqu’elle est réapparue au grand hôtel du Palais à Biarritz à la fin du siècle dernier, tentant de mettre fin à ses jours. On disait qu’elle avait été une grande actrice dans son pays, révélée toute jeune par Louis Jouvet lors de sa légendaire tournée en Amérique latine, mais aussi chanteuse de tangos.
Mais pourquoi a-t-elle quitté Buenos Aires alors qu’elle y menait grand train et avait épousé un célèbre joueur de polo ? Pourquoi Paris dans le milieu théâtral Argentin des années soixante-dix puis Biarritz ? Quel est le mystère de cette femme qui a choisi le théâtre pour rester en vie alors même que la dictature de la junte militaire fait basculer son destin ?

Marc Bélit nous entraîne dans une quête et un double voyage, à la fois biographie inventée d’une artiste imaginaire et plongée dans l’atmosphère des romans de Sabato ou de Borgès où le réel vacille et l’imaginaire se superpose, faisant de la vie rêvée, une vie plus vivante encore que la vie réelle.

Conférence Carlos Gardel : La voix du tango – Mardi 20 août – Festival Tarbes en Tango

Une nouvelle fois invitée au Festival International de Tarbes en Tango, Solange Bazely donnera sa conférence Carlos Gardel, la voix du tango

Carlos Gardel (1890-1935) est une des figures mythiques de l’Argentine, toujours présent par son portrait dans les cafés de Buenos Aires et dans les expressions quotidiennes.
Français d’origine, il a donné ses lettres de noblesse au tango chanté, et en restera toujours la référence maximale.
Solange Bazely se fera un plaisir de vous raconter – comme si vous y étiez – le contexte de sa naissance à Toulouse, son arrivée à Buenos Aires, ses influences (opéra, payador, canción criolla), son début de carrière, la naissance du tango-chanson avec Mi noche triste en 1917, son succès international, sa passion pour les nouvelles technologies, comme la radio et le cinéma, Gardel, compositeur et avec ses paroliers, sa mort prématurée et l’héritage qu’il laisse. Extraits audio, visuels et vidéos à l’appui.
Mardi 20 août de 17h30 à 18h30 à l’Auditorium du Conservatoire Duparc – 25, rue Larrey – 65000 Tarbes – Gratuit