Lecture musicale : Eaux-Fortes de Buenos Aires de R. Arlt

Ces Eaux-fortes de Buenos Aires de Roberto Arlt (1900-1942) ont été écrites entre 1928 et 1933, alors qu’il est journaliste à El Mundo. Ces chroniques sont autant d’instantanés de la capitale argentine, de ses habitants, de ses coutumes et de son art de vivre. Chaque curiosité fait l’objet d’une eau-forte, petit bijou littéraire savamment rythmé par un auteur qui n’a peur ni des écarts de langage ni des mélanges peu ortho­doxes.
Considéré comme le père de la littérature urbaine argentine, à la fois réaliste et progressiste, Roberto Arlt n’hésite pas à se saisir du lunfardo, l’argot populaire de Buenos Aires et à se référer à certains tangos.

Solange Bazely a choisi de vous lire six de ces eaux fortes, devenu un classique de la littérature argentine, encore inédit en France jusqu’en 2010 où les humbles et les marginaux cohabitent avec un moment d’effervescence culturelle à Buenos Aires.

Le compositeur, saxophoniste et pianiste argentin Blas Rivera accompagnera musicalement et avec originalité ce texte dans une complicité ludique.
Ces deux là se connaissent depuis dans années. C’est pourtant leur première collaboration sur scène. Ne la manquez pas.

Cette création a été réalisée le 14 septembre 2018 au Clan Destino à Paris.
Traduit de l’espagnol (Argentine) par Antonia Garcia Castro en 2010 – Editions Asphalte.

Extrait de cette lecture musicale : De l’inutilité des livres :

Interview de Jordi Battalé sur Radio France International le 13/09/2018, en espagnol :

Cette lecture s’est déjà faite sans accompagnement musical le 15 octobre 2016 à Tangueando, le 17 mars 2017 à la Maison d’Argentine à Paris et le 7 octobre 2018 au Manding’art à Toulouse.

Publicités