Astor Piazzolla, le révolutionnaire

Conférence en cours de préparation pour le centenaire d’Astor Piazzolla (1921-1992)

Après avoir grandi à New-York où il rencontre Carlos Gardel, il rentre en Argentine, intègre l’orchestre d’Anibal Troilo, forme son propre orchestre dès 1946, part étudier à Paris auprès de Nadia Boulanger, créé son Octeto Buenos Aires en même temps que l’âge d’or du tango prend fin, poursuit sa carrière malgré les détracteurs et lutte toute sa vie pour défendre sa musique. Il ouvre le tango à tous les possibles, au cinéma, au jazz (avec Gerry Mulligan et Gary Burton, par exemple), aux orchestres symphoniques comme au duo et crée inlassablement. Créateur infatigable, il impose sa pulsation et nous offre un héritage majeur.

Première le mardi 27 octobre à 19h dans le cadre du Festival Artetango à Albi (81) avec le bandonéoniste Hubert Plessis. (en complément du documentaire « Piazzolla, les années Requin » de Daniel Ronsenfeld (2019).

Samedi 20 février 2021 à Caen (Plus d’informations prochainement).

Livre de Carlos Carrizo en vente ici.