La parole au tango : poésie, chant, musique – Samedi 23 mars 2019 – Lyon

« Dans le cadre de l’édition 2019 du « Printemps des Poètes », Tango de Soie vous propose une soirée consacrée à la poésie du tango, notamment aux paroles du « tango canción ».  Cette soirée prendra la forme d’une discussion littéraire et chantée.

Elle mettra en présence 4 intervenants : Une chanteuse (Sandra Rumolino), un guitariste (Vidal Rojas) une lectrice (Solange Bazely), un traducteur (Alberto Epstein) et deux langues, l’espagnol d’Argentine et le français.

Les invités partageront avec le public leur façon d’interpréter 5 thèmes du répertoire du tango pour en faire découvrir les coulisses, les anecdotes, les secrètes résonances…  Accompagnées par la guitare, des versions de ces tangos, seront chantées dans leur langue originale et permettront de faire entendre toutes les nuances, sonorités et subtilités de cette poésie portée par la musique et par la voix.
Ces interprétations ainsi que la lecture à voix haute des traductions permettront au public francophone d’apprécier d’autres facettes du tango dans un échange convivial.

Le tango comme vous ne l’avez pas encore écouté…

La discussion laissera ensuite place à la danse avec une milonga.

Programme :
20h – 22h : Discussion littéraire et chantée
22h – 02h : Milonga

P.A.F:
Discussion : 3 € (adhérent) / 5 € (non-adhérent)
Milonga : 6 € (adhérent)  / 9 € (non-adhérent)

Tango de Soie – 41, rue Leynaud – 69001 Lyon

 

Publicités

Spectacle Tango : Paroles, chant et musique – Samedi 25 mai – Toulouse

Tango : Paroles, chant et musique

Spectacle créé lors de la 3ème Nuit de la Lecture le 19 janvier 2019.

Il est tombé dans la guitare tango quand il était petit. Elles ont été séduites par la puissante poésie de ces textes, qu’elles récitent ou chantent à l’envie, tantôt en français, tantôt en argentin… Tous les trois nous embarquent dans l’univers du tango, des bas-fonds de Buenos Aires, des premières amours aux passions destructrices, du quartier béni de l’enfance à l’exil… pour tenter de résoudre une partie de la question : mais de quoi parlent les paroles de tango ?
Au-delà des pas de danse, le tango est aussi une culture faite de notes et de mots. Immersion musicale et poétique garantie.
Avec Isabelle Ottria (chant), Solange Bazely (voix) et Vidal Rojas (guitare) – Durée : 1h30
Samedi 25 mai à 18h au Manding’art – 1 bis, rue du Docteur Paul Pujos à Toulouse.
A partir de 19h30, repas possible uniquement sur réservation auprès de Valentin au 06 85 53 51 33 ou par email : atelier.mandingart@gmail.com.

Lecture Eaux-fortes de Buenos Aires de Roberto Arlt – Vendredi 5 Juillet – Toulouse

Couverture des Eaux-fortes de Buenos Aires de Roberto Arlt - Asphalte Editions
Couverture des Eaux-fortes de Buenos Aires de Roberto Arlt – Asphalte Editions

Ces Eaux-fortes de Buenos Aires de Roberto Arlt (1900-1942) ont été écrites entre 1928 et 1933, alors qu’il est journaliste à El Mundo. Ces chroniques sont autant d’instantanés de la capitale argentine, de ses habitants, de ses coutumes et de son art de vivre. Chaque curiosité fait l’objet d’une eau-forte, petit bijou littéraire savamment rythmé par un auteur qui n’a peur ni des écarts de langage ni des mélanges peu ortho­doxes.
Considéré comme le père de la littérature urbaine argentine, à la fois réaliste et progressiste, Roberto Arlt n’hésite pas à se saisir du lunfardo, l’argot populaire de Buenos Aires et à se référer à certains tangos.

Solange Bazely a choisi de vous lire six de ces eaux fortes, devenu un classique de la littérature argentine, encore inédit en France jusqu’en 2010 où les humbles et les marginaux cohabitent avec un moment d’effervescence culturelle à Buenos Aires.

Vendredi 5 juillet à 15h30 à Ombres Blanches pendant le festival Tangopostale

Traduit de l’espagnol (Argentine) par Antonia Garcia Castro en 2010 – Editions Asphalte.

 

Cette lecture a été créée le 15 octobre 2016 à Tangueando puis redonnée le 17 mars 2017 à la Maison d’Argentine à Paris, le 14 septembre 2018 avec le pianiste Blas Rivera au Clan Destino à Paris et le 7 octobre 2018 au Manding’art à Toulouse.