Lecture du Sud I Mario Benedetti

Cette première lecture du Sud a été consacrée au poète et écrivain uruguayen Mario Benedetti (1920-2009).

Mario Benedetti2 Après avoir pratiqué divers petits métiers, il s’engagea parallèlement dans une carrière d’écrivain et de journaliste. Il fût un temps directeur du Département de Littérature Hispano-américaine à la Faculté des Humanités et Sciences à l’Université de Montevideo. Depuis 1945 où il publie son premier recueil de poèmes, il a publié plus de cinquante ouvrages : romans, nouvelles, théâtre, essais, et surtout de la poésie. Ce dernier genre est, pour Benedetti, l’expression de la vie quotidienne, dans ses interrogations les plus intimes comme dans les événements les plus concrets. La poésie de Benedetti témoigne notamment de l’expérience de l’exil qu’il subit pour des raisons politiques entre 1973 et 1986. Il vécut en Argentine et en Espagne.

Nombre de textes poétiques de Benedetti sont destinés à la chanson ; des artistes tels que Daniel Viglietti, Nacha Guevara, Joan Manuel Serrat, entre autres, les ont mis en musique. Convaincu que la poésie pouvait être un art vivant, adressé à toutes les générations et à tous les individus, quel que soit leur degré de formation, Benedetti fut également un poète-acteur et présenta des lectures de ses textes à de nombreuses occasions, aussi bien en Amérique latine qu’en Europe. En 1992, Eliseo Subiela a réalisé, sur un scénario construit à partir de poèmes de Benedetti, le film El lado oscuro del corazón, dans lequel le poète fait une brève apparition.

Mario Benedetti1

Solange Bazely vous a lu un poème et trois nouvelles tirées du recueil “Avec et sans nostalgie“ de Mario Benedetti et a conclu par un poème en espagnol. Après quoi, chacun a pu exprimer sur ce que nous venions d’écouter.

 

Publicités