Piazzolla x 2 – concert-récit

Commande du festival Arte Tango Albi 2020 pour célébrer le 100è anniversaire du génial compositeur argentin, Astor Piazzolla (1921-1992), ce concert-récit réunit le bandonéoniste Hubert Plessis jouant des œuvres d’Astor Piazzolla en solo de bandonéon, l’instrument phare, alternant avec des témoignages, des anecdotes et des documents sur la vie passionnante du bandonéoniste révolutionnaire, compilées par Solange Bazely, conférencière et lectrice, spécialiste du tango, tous deux formant un duo complice et original dans une approche sensible, ludique et puissante du plus grand compositeur et bandonéoniste argentin de tous les temps.
Le public est conquis !

Une création éclairante, qui vient compléter harmonieusement le documentaire “Piazzolla, los años del tiburon” de Daniel Rosenfeld projeté la même semaine.

Hubert Plessis : Artiste éclectique, d’abord engagé dans une formation d’athlète de haut niveau, il décide de se tourner vers la musique. Ayant débuté à l’accordéon en se produisant en public lors de soirées dansantes et de galas, c’est tout naturellement qu’il rejoint l’univers de la scène au sein du groupe de chanson française Les Vieilles Pies. Pendant treize ans, il parcourt la France, jouant dans de nombreux festivals, enregistrant cinq albums. Il va ainsi s’ouvrir aux musiques Klezmer, Tzigane, Irlandaise, Réunionnaise et au jazz manouche et débute ainsi dans l’art de l’arrangement et de la composition.

En 2009, il crée le duo Valse avec Sirba, dont le répertoire se compose de traditionnels Klezmer et de valses swing de Gus Viseur et Jo Privat. C’est grâce à sa rencontre avec la chanteuse Liliane Robman, issue de la diaspora juive, qu’il fera sien l’univers musical du chant yiddish et judéo-espagnol. Cette aventure débouchera en 2019 sur un projet de collaboration avec des musiciens grecs et arabes.

Au cours de son tour du monde musical, il découvre le tango et le bandonéon, instrument indissociable de cette musique, qu’il adopte avec talent. Il se perfectionne avec les grands maestros du genre : Juan José Mosalini, William Sabatier, Marcelo Mercadante… Trois formations naîtront de cette passion: l’Oscar Delgar, quintette de tango nuevo, aux compositions originales; Cuchicheo, trio de tango traditionnel; et Bien Nuestro, un trio bandonéon et guitares.

Solange Bazely : Après des études d’audiovisuel, Solange Bazely met le pied dans l’univers du tango argentin dès 1992, avec une curiosité tous azimuts : elle danse, écrit, rencontre, lit, écoute, chante, voyage, traduit… En 1996, elle crée La Salida, la première revue de tango argentin en France puis devient agent de musiciens argentins (dont Juan José Mosalini et Sandra Rumolino) pendant 7 ans. Elle collabore à de nombreux projets (Cité de la Musique, Salle Pleyel, livret CDs pour Universal) dont celui du premier site spécialisé sur les musiques argentines.
Ses articles sur la musique, la littérature, la poésie et le cinéma sont publiés dans la revue Tout Tango de 2005 à 2012.  Depuis 2005, elle collabore à la section “Cinéma et tango“ du festival Cinélatino et depuis 2009 au festival Tangopostale à Toulouse où elle vit. Depuis 2006, elle propose des conférences, une façon de transmettre sa passion…  Elle étudie l’Histoire Sociale et Politique du Tango Argentin au FLACSO à Buenos Aires en 2019. Elle est invitée au prestigieux Festival de Tango de Tarbes, presque tous les ans depuis bientôt 15 ans.

Avant-première le 25 octobre 2020 au Manding’art à Toulouse et Première le 27 octobre 2020 à la MJC d’Albi dans le cadre de Arte Tango Albi.

Prochaine date : Jeudi 19 août 2021 au Festival de Tango de Tarbes à l’Auditorium du Conservatoire de Tarbes.