Lecture L’Argentina de Marc Belit – Mercredi 21 août – Festival Tarbes en Tango

Rencontre-lecture de « L’Argentina », le dernier roman de Marc Bélit (Editions Atlantica).
Avec la participation de Solange Bazely, lectrice à voix haute et passionnée de tango.
Marc Bélit a créé Le Parvis, à Tarbes, Scène nationale qu’il dirige depuis plus de trente ans. Également fondateur et animateur du Parvis espace culturel de Pau, actuel président de l’Académie du Béarn, il a fait du théâtre et de l’action culturelle ses priorités.
Il est l’auteur de nombreux livres dont, aux éditions Séguier, « Le malaise de la culture » (Prix de l’Académie des sciences morales et Politiques, 2006) et « Le spectacle au cœur. Mémoires d’un directeur de théâtre » (2015).
Après la publication de ses chroniques sur la vie culturelle en France (« Sur le moment », Cairn, 2018), Marc Bélit revient au genre du roman qu’il avait abordé avec « Le philosophe amoureux » (Odile Jacob, 2013).Solange Bazely met le pied dans l’univers du tango argentin dès 1992, avec une curiosité tous azimuts : elle danse, écrit, rencontre, écoute, voyage, lit, chante, raconte… Passionnée de poésie et de littérature argentine, elle se lance dans la lecture à voix haute de ses auteurs préférés. Depuis 2015, elle se produit à l’Institut Cervantès, en librairie, mais aussi à la Maison de l’Amérique latine, dans des festivals, etc.

On l’appelait « Alicia l’Argentina » lorsqu’elle est réapparue au grand hôtel du Palais à Biarritz à la fin du siècle dernier, tentant de mettre fin à ses jours. On disait qu’elle avait été une grande actrice dans son pays, révélée toute jeune par Louis Jouvet lors de sa légendaire tournée en Amérique latine, mais aussi chanteuse de tangos.
Mais pourquoi a-t-elle quitté Buenos Aires alors qu’elle y menait grand train et avait épousé un célèbre joueur de polo ? Pourquoi Paris dans le milieu théâtral Argentin des années soixante-dix puis Biarritz ? Quel est le mystère de cette femme qui a choisi le théâtre pour rester en vie alors même que la dictature de la junte militaire fait basculer son destin ?

Marc Bélit nous entraîne dans une quête et un double voyage, à la fois biographie inventée d’une artiste imaginaire et plongée dans l’atmosphère des romans de Sabato ou de Borgès où le réel vacille et l’imaginaire se superpose, faisant de la vie rêvée, une vie plus vivante encore que la vie réelle.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.