Présentation livre L’industrie discographique en Argentine – Jeudi 31 mai 18h30 – Institut Cervantès, Toulouse

So Tango ! a le plaisir d’inviter Marina Cañardo à présenter son livre « Fábricas de Músicas » sur les débuts de l’industrie discographique en Argentine (1919-1930) le Jeudi 31 mai de 18h30 à 20h à l’Institut Cervantès – 31, rue des Chalets à Toulouse.

Entrée libre.

Discussion en français (ou en espagnol), écoute d’extraits musicaux.

Vente de livre (en espagnol) sur place par l’auteur.

Sur son livre : Les années 1920 assistèrent au premier boom de production discographique dans le monde entier. À Buenos Aires, la production de disques commença à l’époque par deux labels qui polarisaient le marché local: Victor et Nacional Odeon. Ce livre explique le développement de l’industrie du disque en Argentine et analyse plusieurs aspects de sa relation avec différents genres musicaux, en particulier le tango. Le lien avec d’autres médias comme le cinéma et la radio, mais surtout le fonctionnement  international de l’activité discographique favorisa la diffusion du tango et de la musique folklorique argentine à une vitesse inédite. En même temps, la commercialisation des disques de tango en France anticipa un modèle de circulation de biens culturelles hors leur contexte originaire que le dispositif de disque favorisa et dont l’expression ultime est la soi-disant world music. Par ailleurs, on analyse l’impact des changements technologiques dans l’exécution musicale. On enquête également sur les nouvelles conditions de travail des musiciens émergés avec la massification du disque, à la fois que sur la logique du star-system qui eut dans Carlos Gardel un des principaux représentants. Au-delà de la vie d’artistes célèbres et des particularités des différents styles et genres, ce livre permet de connaître l’histoire et le fonctionnement de la technologie et les aspects économiques, sociaux et esthétiques liés à la production et à la diffusion de l’art sonore essentiel pour comprendre la musique des 20ème et 21ème siècles.
Sur l’auteur – Marina Cañardo

Elle a un doctorat en “Musique et Musicologie du XXème siècle” à l’EHESS, París et un doctorat en “Histoire et Théorie des Arts” à l’Université de Buenos Aires. Elle a également une licence en Arts, spécialité Musique (FFyL, UBA). Elle a étudié la flûte traversière et la composition. Elle a travaillé pour des programmes de radios, destinés à la diffusion musicale. Elle est régulièrement invitée dans des congrès nationaux ou internationaux, en Argentine, en France, au Japon, au Pérou et aux Etats-Unis. Ses travaux ont été publiés dans de prestigieuses revues d’Amérique et d’Europe. Elle enseigne ) l’université (UBA, UNL, UCA, UNC) et faire partie d’équipes de recherche dans différentes universités (UBA, EHESS, Universidad de La Plata y UTDT). Son livre « Fábricas de músicas. Comienzos de la industria discográfica en la Argentina (1919-1930) » vient d’être publié aux éditions du Gourmet Musical à Buenos Aires.
 

Publicités